Emplacements
Sélectionner un campus
Le Cordon Bleu
  1. Sélectionner un campus
    • Sélectionner une catégorie
      • Choisir un cours
        • Selectionner
          Je suis
        • Choisir une date
          • Nombre de places
              Vérifier la sélection
              • Campus:
              • Catégorie:
              • cours:
              • Date:
              • places:
              Ajouté à la mallette
              • cours:
              Une erreur est survenue

              Procéder au paiement

              Découvrir les programmes

              Campus
              Profil

              Cyril Lignac, chef préféré des Français et Angelo Musa, champion du monde de pâtisserie, parrains à la cérémonie de remise des diplômes

              Le 7 juin 2017 s’est déroulée la remise des Diplômes en Arts Culinaires de l’institut Le Cordon Bleu Paris (Grand DiplômeDiplôme de CuisineDiplôme de Pâtisserie). Ce sont plus de 150 étudiants de 45 nationalités différentes qui ont reçu leur sceaux d’excellence accompagnés de leurs familles, amis et Chefs enseignants.

              A 10h au Cercle de l’Union Interalliée, les applaudissements retentissent pour débuter la cérémonie en présence de chef Cyril Lignac, parrain de promotion pour les étudiants diplômés en Cuisine et Grand Diplôme. Cyril Lignac est un chef étoilé et propriétaire de plusieurs établissements tels les restaurants Le Quinzième et Aux Prés ainsi que de pâtisseries et chocolateries. Considéré comme le « Chef préféré des Français », Cyril Lignac a tenu en ce jour spécial à féliciter et encourager les étudiants :


              Je crois que nous faisons l’un des plus beaux métiers du monde. Celui avant tout de donner du plaisir aux gens, de partager des émotions. N’oubliez pas les valeurs de nos métiers : la passion, l’excellence, le travail, la créativité, la générosité.

              C’est le chef Angelo Musa, chef pâtissier exécutif à l’Hôtel Plaza Athénée, champion du Monde de pâtisserie en 2003 et Meilleur Ouvrier de France en 2007 qui a remis le Diplôme de Pâtisserie.

              Les diplômés ont ainsi bénéficié des précieux conseils du chef pour mieux appréhender leur future carrière.


              Une chose me semble l’essentielle : lorsque vous travaillerez, respectez la nature, travaillez au rythme de la nature, suivez les saisons et respectez les produits, leur choix s’avère très important dans notre métier. Prenez aussi le temps de vous construire, d’assimiler, ne soyez pas trop pressés.

              Pendant leur formation, les étudiants ont passés les épreuves avec brio et beaucoup de motivation aux côtés de l’équipe permanente des Chefs Enseignants. Chef Eric Briffard, (MOF), Directeur des Arts Culinaires et ses adjoints Philippe Groult, (MOF) et Fabrice Danniel, Directeur Technique de Pâtisserie leur souhaitent une belle réussite et surtout de s’épanouir dans leur carrière professionnelle. Bienvenue à tous nos diplômés dans la grande famille des anciens étudiants Le Cordon Bleu à travers le monde.

              Biographie de chef Cyril Lignac

              Originaire de l’Aveyron, Cyril Lignac a été marqué dès l’enfance par la joyeuse ambiance des dîners organisés par ses parents. « La cuisine pour moi était intimement liée au fait de donner du bonheur aux gens ». C’est donc tout naturellement qu’il se dirige vers les métiers de la restauration. Il s’oriente vers une formation de cuisinier et commence son apprentissage aux côtés de Nicole Fagegaltier au restaurant du Vieux Pont à Belcastel. Cette 1ère expérience va changer sa vision de la cuisine. Il y découvre l’exigence des tables étoilées et une vraie passion pour ce métier. Motivé par son envie d’apprendre, il obtient également ses CAP de pâtissier, glacier et chocolatier.

              Sa passion le pousse alors à rejoindre Paris et les cuisines du chef Alain Passard à l’Arpège, alors considéré comme l’un des meilleurs rôtisseurs de France. C’est à cette période que le chef triplement étoilé abandonne la cuisson des viandes pour se consacrer aux légumes. Cyril Lignac en gardera le goût des beaux produits de saison, l’envie de créer et la précision du geste. Puis, par amour pour le sucré, il rejoint le chef pâtissier haute couture Pierre Hermé. Elégance, raffinement et justesse sont autant de détails qui marqueront Cyril Lignac.
              En 2005, alors chef du restaurant La Suite, il est approché par une productrice qui prépare un nouveau concept d’émission de cuisine. « J’ai longuement hésité. Je suis assez timide au fond », avoue le chef. Il ose l’aventure humaine et trouve un sens de plus à son métier : partager et transmettre un savoir. L’émission remporte un franc succès et le conduit à l’ouverture de son propre restaurant, Le Quinzième.

              Au Quinzième, Cyril Lignac exprime dans sa cuisine une version moderne de la tradition gastronomique française et s’attache à sublimer le travail des petits producteurs et artisans. Une cuisine décomplexée, graphique et épurée mais aussi généreuse et authentique. Il obtient, en 2012, sa première étoile au Guide Michelin. Entrepreneur dans l’âme, Cyril Lignac ne s’arrête pas là et reprend, en 2008, une institution du 11ème arrondissement : Le Chardenoux. Cet authentique bistrot parisien classé Monument Historique retrouve ainsi une seconde jeunesse. Dans l’assiette, les beaux produits de saison nourrissent une cuisine conviviale, pleine de gouaille. En 2011, le chef ouvre Aux Prés, ex-Claude Sainlouis -gloire bistrotière de la Rive-Gauche, pour y proposer une cuisine bistronomique ouverte sur le monde, mettant à l’honneur les plus beaux produits des terroirs français et étrangers.

              Quelques mois plus tard, Cyril Lignac rencontre Benoît Couvrand, alors chef pâtissier de la Maison Fauchon. Ensemble, ils se lancent dans l’aventure sucrée et créent La Pâtisserie. « Je voulais reprendre des gâteaux qui nécessitent un vrai savoir-faire. Nos créations sont ancrées dans la tradition mais tournées vers la modernité ».
              Ils se jouent des textures, prennent soin de trouver la juste mesure de sucre, remettent à l’honneur les saveurs primaires… Et ce, dans une démarche responsable. Aujourd’hui, La Pâtisserie compte 5 boutiques situées dans les 6e, 11e, 15e, 16e et 17e arrondissements de Paris. En 2016, le duo #gourmandcroquant créée La Chocolaterie, un lieu de vie inédit dédié au cacao, sorte de « café/chocolaterie » ou de « salon de cacao ». Y est proposée toute une palette de gourmandises cacaotées : des tablettes de chocolat aux pâtisseries en passant par les oursons guimauve. « Pour moi, le chocolat a toujours été lié au partage, au réconfort, aux petits plaisirs du quotidien. C’est un plaisir simple qui rassemble les gens c’est pourquoi j’ai eu envie de réinventer la chocolaterie artisanale. »
              Cette même année, Cyril Lignac écrit une nouvelle histoire avec l’ouverture du Bar des Prés, un bar gastronomique autour du cru, sous influences japonaises et françaises. Un restaurant dans lequel le chef explore un territoire qu’il affectionne tout particulièrement en proposant une cuisine du voyage.
              Face au succès de sa première boutique, Cyril Lignac développe La Chocolaterie et ouvre, en juin 2017, une deuxième boutique rue du Dragon, en plein coeur de Saint-Germain-des-Prés, en face de ses restaurants Aux Prés et Le Bar des Prés. Autant d’occasions d’agrandir le champ des plaisirs gourmands et de faire évoluer les membres de son équipe. Sa rigueur entrepreneuriale et son capital sympathie lui permettent également d’être élu « Chef préféré des Français » et « Chef de l’année » par le magazine GQ.

              Qui est le chef Angelo Musa ?

              Angelo Musa, Champion du Monde de pâtisserie en 2003 et Meilleur Ouvrier de France en 2007, rejoint l’Hôtel Plaza Athénée en tant que chef pâtissier exécutif. C’est tout début avril 2016 qu’Angelo Musa a été nommé par Alain Ducasse et François Delahaye à la tête des équipes de la pâtisserie du 25 avenue Montaigne.

              Né en 1970 à Nancy, le chef pâtissier Angelo Musa est diplômé de l’École Hôtelière de Metz. Vainqueur de la Coupe de France (2001), il gagne la Coupe du Monde de Pâtisserie en 2003. Il a fait ses classes à la Pâtisserie Bourguignon à Metz puis au Relais Desserts Oberweis, au Luxembourg, avant d’intégrer le Palais du Chocolat chez Pascal Caffet à Troyes. Depuis 2007, Il porte le prestigieux titre de Un des Meilleurs Ouvriers de France. En mars 2008, il créé la société de conseil Papilio Conseil qui lui permet notamment de mettre en place la Pâtisserie des Rêves de Thierry Tessier & Philippe Conticini dans les 7ème et 16ème arrondissements parisiens et aujourd’hui d’être nommé chef pâtissier exécutif de l’hôtel Plaza Athénée.

              Fort de ses expériences en France et à l’étranger - ce nancéen au col bleu-blanc-rouge (sa plus grande fierté !) aborde ce nouveau challenge avec sérénité : « Je suis ravi de pouvoir intégrer les équipes du Plaza Athénée, aux côtés d’Alain Ducasse, et de travailler main dans la main avec le chef pâtissier Alexandre Dufeu ».

              Sa mission ? Il la conçoit avec tout l’investissement et l’humilité qui le caractérisent, mais aussi avec beaucoup de passion. Entouré d’une brigade de 21 personnes, il imprime sa créativité sur les cartes de la Cour Jardin, de la Galerie, du Relais Plaza, de la Terrasse Montaigne, des « Réceptions » mais également du room service ! Il sait que les sujets sont nombreux mais il les appréhende comme autant de terrains de jeux différents…

              Sa vision ? L’équilibre est pour lui le maître mot ! Equilibre des saveurs d’abord (qui peuvent être franches mais doivent se marier délicatement), équilibre des textures ensuite (afin que le palais puisse ressentir différentes sensations : du moelleux, du croquant, du fondant…) mais également équilibre entre le sucré et l’amer, ou l’acide.

              Ses terrains de prédilection ? Revisiter les grands classiques. Les travailler étape par étape avec une technique parfaitement maitrisée : le croustillant du feuilletage du millefeuille doit être irréprochable et la crème d’une extrême fraîcheur; les fonds de pâtes - des flans comme des tartes - doivent être précuits avec une précision presque horlogère avant d’être «habillés», la crème de l’éclair doit être travaillée «minute» pour assurer l’onctuosité qui saura répondre au croquant de la pâte…

              Galerie photos - Remise des Diplômes 7 juin 2017

              Diplômes et Chefs Le Cordon Bleu Paris

              TOP