Le Cordon Bleu Logo

Mémoires Le Cordon Bleu
Hautes Études du Goût

Février 2019 – Le Diplôme Universitaire du Goût, de la Gastronomie et des Arts de la Table  (DUGGAT) est délivré aux étudiants par l’Université de Reims Champagne-Ardenne une fois leur mémoire de fin d’études validé. Retour sur les 3 mémoires qui ont reçu les meilleures notes lors de la Promotion 2017.

Le programme Le Cordon Bleu Hautes Études du Goût se déroule sur une session de 2 semaines et se termine par un examen de contrôle de connaissances. La variété et l’intérêt des sujets traités montrent combien les étudiants ont compris que le goût et la gastronomie ne se réduisent pas à la seule question de l’alimentation dans ses aspects techniques, mais correspondent à un phénomène extrêmement complexe qui met en jeu toute la richesse de la personne humaine, son unicité, mais aussi son histoire, son cadre de vie, son environnement social, ses croyances, bref… sa culture.

Leurs travaux constituent également un bel hommage rendu aux professeurs et chercheurs qui leur ont dispensé l’enseignement des Hautes Etudes du Goût.

Voici les 3 meilleurs mémoires de la Promotion 2017 :

De Paris au Petit Paris : un voyage gastronomique et historique dans la capitale roumaine

Par Nicolle Birta (Roumanie)

Résumé :
“Au début du XXè siècle, la Roumanie, “une île latine dans une mer slave”, possède déjà une forte connexion avec la culture et la société françaises, visible dans plusieurs domaines, comme l’architecture, la musique, l’art et la littérature. L’héritage latin du pays, l’éducation de la population modern et cosmopolite, comme aussi le degré de développement de la société roumaine ont fait que Bucarest, sa capitale, soit connue dans le monde, surtout pendant l’entre-deux-guerres, comme le “Petit Paris”.

En quoi peut-on parler d’une influence française également au niveau de la gastronomie, comment s’est-elle produite et comment a t-elle marqué la société roumaine? C’est ce que nous avons essayé d’apprendre à travers un voyage historique et culturel de Paris au Petit Paris, pour suivre la trace de la francité dans la société roumaine et pour explorer le lien culturel franco-roumain à travers le goût, la gastronomie et les arts de la table”.

Les symboles alimentaires derrière les cérémonies javanaises du cycle de la vie

Par Rahayu Ningsih Hoed (Indonésie)

Résumé :
"Ce mémoire cherche à analyser les cérémonies au cours de la vie à Java et les aliments servis à ces occasions sous l’angle de vue religieux et social. Ces plats sont nourrissants, variés, équilibrés mais aussi savoureux, colorés et emplis de symboles qui servent à transmettre le sens des événements du cycle de la vie. Ils servent aussi à aider les Javanais à affronter ces événements, car ce sont des personnes discrètes qui ont tendance à communiquer de manière implicite. Par exemple, lors du tedhak siten, la cérémonie qui célèbre les premiers pas d’un bébé, le bébé est conduit par ses parents vers différentes couleurs de jadah (riz gluant cuit vapeur) afin de symboliser les différents obstacles que le bébé pourra affronter au cours de son existence. Avec l’aide de ses parents et sa propre détermination, l’enfant pourra surmonter ces obstacles. (...) Depuis fort longtemps, on dit que les gens sont plus réceptifs à l’apprentissage par la nourriture car les aliments font appel à des associations sensorielles, émotionnelles et cognitives fortes. Les plats servis lors des cérémonies étant particuliers, ils deviennent indissociables des événements."

La fusion ancestrale : Comment les routes de la soie définissent la diversité des cuisines chinoises

Par Michelle Liu (Chine)

Résumé :
"La nourriture occupe une place centrale en Chine comme dans d’autres pays. À l'instar du langage, la cuisine est un héritage vivant qui évolue et se renouvelle avec le mouvement des personnes, des cultures et des biens. (...) La Chine commerce avec le monde entier depuis des siècles. Les traditions culinaires ont évolué à mesure que de nouveaux ingrédients étaient découverts et que des ustensiles et des techniques de cuisine étaient créés. (...) J’ai souhaité explorer les cultures culinaires de la Chine et leur diversité en adoptant une approche macro dans le temps et l’espace. (...) La gastronomie chinoise a absorbé et emprunté de nombreuses influences des pays étrangers et des aliments ethniques, et elle a opéré une fusion en profondeur à travers les échanges économiques, culturels et culinaires depuis des temps reculés."

Actualités

En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
TOP