Emplacements
Sélectionner un campus
Le Cordon Bleu
  1. Sélectionner un campus
    • Sélectionner une catégorie
      • Choisir un cours
        • Selectionner
          Je suis
        • Choisir une date
          • Nombre de places
              Vérifier la sélection
              • Campus:
              • Catégorie:
              • cours:
              • Date:
              • places:
              Ajouté à la mallette
              • cours:
              Une erreur est survenue

              Procéder au paiement

              Découvrir les programmes

              Campus
              Profil

              Portrait de Renata Portasio - Grand Diplôme 2006

              ancienne étudiante Renata Portasio

              Après l'obtention de son Grand Diplôme en 2006, Renata a voyagé pour consolider son expérience culinaire. Elle est ensuite revenue en France travailler dans de prestigieux restaurants avant de devenir chef privé pour l'ambassadeur du Brésil en France.

              Interview de Renata Portasio

              Comment vous êtes-vous tourné(e) vers la cuisine ?

              Après ma formation universitaire en hôtellerie, j’ai décidé de faire une spécialisation en cuisine.

              Quel meilleur souvenir gardez-vous de votre aventure à l’institut Le Cordon Bleu Paris ?

              C’était lorsque j’étais assistante des Chefs pendant 6 mois, j’ai pu apprendre encore plus avec toutes leurs connaissances.

              Pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel en quelques mots ?

              Après l’obtention de mon Diplôme, je suis passée par l’institut Paul Bocuse dans la région lyonnaise puis l’ICIF en Italie et ai continué à valoriser mes apprentissages culinaires en accumulant de solides expériences dans des restaurants prestigieux tant en France, qu’en Italie ou au Portugal.
              De retour en France j'ai travaillé pendant 5 ans à l’hôtel Le Meridien Montparnasse dirigé par le groupe Starwood Hotels & Resorts, hôtel qui deviendra par la suite Le Pullman Paris Montparnasse géré par le groupe AccorHotels.
              Je souhaitais continuer à me renouveler et acquérir de nouvelles compétences, et grâce aux multiples encouragements de ma famille et de mes amis, j'ai poursuivi mon chemin en concourant pour le poste de chef exécutif de l’Ambassade du Brésil organisé par le gouvernement brésilien.

              Vous êtes actuellement chef privé de l’Ambassadeur du Brésil à Paris, comment cela a-t-il commencée ?

              Comme je le dis précédemment, en 2014, lors d’un concours du gouvernement brésilien, j'ai été choisie comme chef de la résidence de l’ambassadeur à Paris, comme chef française car j'ai remplacé un chef français.

              En quoi être chef privé est-il différent d’être chef dans un restaurant / hôtel ?

              Je dirai qu’il y a beaucoup de responsabilités. Il faut gérer et préparer tous les repas de l’ambassadeur et de tous les chefs qui sont ses invités à la résidence. L’importance de sa position en France rend également ce poste différent, pour moi c’est comme faire à manger pour le "président" de mon pays et je suis fière de ça.

              Comment parvenez-vous à vous challenger et vous améliorer au quotidien ?

              J'essaie d’être toujours "connectée" avec mes anciens collègues et avec les medias pour suivre les nouvelles tendances. On change des recettes et j'essaie de nouvelles choses chaque semaine avec les menus que je propose à la résidence. Je lis et voyage beaucoup aussi.

              Quels conseils donneriez-vous aux futurs étudiants cuisiniers ?

              Je pense qu’il faut savoir que la cuisine c'est un travail sérieux, fatiguant et pas trop valorisé, mais si vous avez un rêve, faites de votre mieux et ne laissez personne vous dire que vous n'êtes pas capable. Essayez de garder votre personnalité et de rester concentré sur vos objectifs.

              Pouvez-vous nous décrire votre vie en France, à Paris ?

              Ça fait 12 ans que je vis en France, c'est mon pays de cœur, je pense que je suis un peu française maintenant.

              Qu’envisagez-vous maintenant pour la suite ?

               J'ai envie un jour de transmettre tout mon amour, mon sens du travail, de la discipline et mes expériences à la nouvelle génération de cuisiniers. Peut-être comme professeur dans cette école si réputée qui m’a formée ou ma future école de cuisine.

              En savoir plus

              TOP