Emplacements
Sélectionner un campus
Le Cordon Bleu
  1. Sélectionner un campus
    • Sélectionner une catégorie
      • Choisir un cours
        • Selectionner
          Je suis
        • Choisir une date
          • Nombre de places
              Vérifier la sélection
              • Campus:
              • Catégorie:
              • cours:
              • Date:
              • places:
              Ajouté à la mallette
              • cours:
              Une erreur est survenue

              Procéder au paiement

              Découvrir les programmes

              Campus
              Profil

              Patricia Martins - Grand Diplôme 2015

              Patricia Martins Le Grand DiplômePatricia Martins, Angolaise-Portugaise vient d’ouvrir son restaurant Welwtisch à Paris après avoir obtenu son Grand Diplôme en 2015. Patricia est très engagée pour la reconnaissance des femmes chefs dans le monde de la gastronomie. Elle a notamment été interviewée dans le film « A la recherche des Femmes Chefs » sorti en salle en juillet 2017.

              Interview de Patricia Martins

              Qu’est-ce qui vous a poussé à entreprendre des études dans ce domaine ?

              J’ai voulu me lancer dans ce domaine pour la simple raison que la cuisine a toujours été et sera toujours un de mes plus grands rêves. J’ai toujours aimé recevoir et cuisiner, donc quand j’ai enfin eu le temps et l’occasion d’étudier la cuisine et devenir chef, je n’ai pas hésité une seconde !


              Le Cordon Bleu vous ouvre les portes du monde culinaire. Vos collègues, les personnes que vous rencontrez et les opportunités qui s’offrent à vous feront de vous un professionnel brillant et compétent, tout en changeant la façon dont vous percevez le monde et l’industrie des arts culinaires.

              Quel est le meilleur souvenir de votre aventure à l’institut Le Cordon Bleu Paris ?

              Je pense que mon meilleur souvenir est la relation que j’ai construite avec mes pairs. Tout le monde faisait des efforts pour former une bonne équipe et donnait toujours le meilleur de soi-même. Nous étions tous issus de milieux culturels complètement différents, mais c’est justement ce qui a rendu l’expérience aussi passionnante et amusante. Nous apprenions autant des personnes que nous côtoyions que du Chef ou des membres de l’équipe du Cordon Bleu.

              Pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours professionnel ?

              Avant d’étudier au Cordon Bleu Paris, j’ai fréquenté le milieu administratif, mais aussi le monde des affaires et de l’éducation. J’ai travaillé dans ce milieu tout au long de ma carrière. J’étais très jeune lorsque j’ai commencé à aider ma mère à gérer sa propre entreprise, nous avions un restaurant et je devais lui donner un coup de main. Je pense que c’est à ce moment-là que je me suis prise de passion pour la cuisine. Elle m’a enseignée énormément de techniques et de secrets que j’applique encore aujourd’hui dans mon propre restaurant.

              Quels conseils donneriez-vous aux futurs étudiants ?

              Ne considérez pas que tout est acquis une fois que vous êtes entrés au Cordon Bleu. Pour réussir dans ce domaine, vous aurez besoin de toutes les techniques et compétences qui vous sont enseignées. L’institut vous montre la voie à suivre, mais ce n’est pas là que vous devenez chef. C’est à vous d’y arriver par vous-mêmes. Personne ne vous prépare à la vie que vous allez affronter, mais tous les petits secrets et conseils du Chef vous seront précieux. Suivez votre instinct, mais souvenez-vous qu’il faut toujours maîtriser la technique. C’est le conseil que j’aurais souhaité qu’on me donne, et dès que j’en ai pris conscience, j’ai pu relever le défi et cela m’a permis d’apprécier la merveilleuse aventure dans laquelle je m’embarquais.

              Êtes-vous toujours à Paris ? Que faites vous maintenant ?

              Je suis toujours à Paris au début de ma carrière et j’ai ouvert le restaurant Welwtisch au cœur du 11e arrondissement.

              Quels sont vos projets d'avenir ?

              J’aimerais beaucoup obtenir une étoile Michelin. Je souhaite également continuer à travailler et à promouvoir le rôle des femmes dans le monde de la cuisine pour que nous bénéficiions d’une plus grande reconnaissance. Je ne sais absolument pas de quoi l’avenir sera fait. Il est important de prendre chaque jour comme il vient, d’être reconnaissant pour ce que nous avons aujourd’hui ainsi que pour tous les petits défis auxquels nous allons devoir faire face.

              En savoir plus

              TOP