Emplacements
Sélectionner un campus
Plus Cacher
Le Cordon Bleu
  1. Sélectionner un campus
    • Sélectionner une catégorie
      • Choisir un cours
        • Selectionner
          Je suis
        • Choisir une date
          • Nombre de places
              Vérifier la sélection
              • Campus:
              • Catégorie:
              • cours:
              • Date:
              • places:
              Ajouté à la mallette
              • cours:
              Une erreur est survenue

              Procéder au paiement

              Découvrir les programmes

              Campus
              Profil
              Plus Cacher

              Holly Herrick - Grand Diplôme 1992

              Holly Herricks Grand Diplôme cuisine pâtisserie

              Holly Herrick a obtenu son Grand Diplôme en 1992. Elle est ensuite devenu critique gastronomique afin de combiner ses deux passions : le journalisme et la cuisine. Elle écrit maintenant des livres de cuisine.

              Interview de Holly Herrick

              Pourquoi avez-vous décidé de faire le Grand Diplôme ?

              J’ai étudié le journalisme à l’université de Boston avec l’intention de devenir journaliste à la télévision. Je me suis mariée après l’université et après j’ai un peu travaillé dans la publicité pour une grande maison d’édition. J’ai tellement aimé cuisiner pour mon nouveau mari, je suis devenue obsédée par cette joie oubliée de mon enfance, que j’ai commencé à penser à l’écriture culinaire. Lors d’un festival culinaire à Aspen dans le Colorado, Julia Child, une autre ancienne élève du Cordon Bleu, m’a conseillée d’y aller. Elle m’a conseillée de faire un programme de 3 mois pour avoir une qualification dans l’écriture culinaire.


              Je suis tombée amoureuse de toute cette expérience et j'ai décidé de suivre le cursus complet.

              Quel est vôtre meilleur souvenir à l'institut Le Cordon Bleu Paris ?

              Je n’en ai pas vraiment un. J’ai toujours apprécié les connaissances que tous les Chefs ont généreusement partagées avec moi. Ils travaillaient vraiment dur pour enseigner à chaque étudiant et leur inspirer l’amour et la connaissance de la cuisine. Un Chef en particulier, Jean-Claude Boucheret, m’a vraiment épaulée et aidée à gagner en confiance et en connaissances dans la cuisine. Je suis reconnaissante envers tout le monde là-bas !

              Pouvez-vous nous en dire davantage sur votre carrière ?

              Après Le Cordon Bleu, j’ai travaillé dans plusieurs restaurants à Paris et à Minneapolis et j’ai beaucoup enseigné. Je n’ai vraiment commencé à écrire qu’à partir de 1997. À cette époque, j’ai commencé à écrire des rubriques culinaires régionales et finalement, je suis devenue une critique gastronomique de premier plan et récompensée pour le travail que j’ai fait pour The Post et Courier à Charleston, Caroline du Sud. Encore plus d’écrits culinaires et de voyage ont suivi jusqu’à ce que je commence enfin à écrire des livres de cuisine. Je viens de finir mon huitième, Mashed – Beyond the Potato (Gibbs Smith, sortie le 6 septembre 2016) et cet automne, je vais commencer à faire les révisions d’un de mes anciens livres de cuisine. La vie est belle, remplie et délicieuse.

              Que faites vous maintenant ?

              Surtout de la cuisine. Je crois que les réponses du dessus vont répondre au reste de cette question. Sauf que je n’ai pas mentionné que ma grand-mère paternelle était une cuisinière géniale. Elle m’a appris depuis toute petite, ce que les Chefs Le Cordon Bleu ont renforcé plus tard, que l’ingrédient le plus important dans la cuisine (à part la technique et les produits) est l’amour.

              Quels conseils donneriez-vous aux futurs étudiants cuisiniers ?

              Travaillez dur et aimez ce que vous faites.

              Quels sont vos plans pour le futur ?

              Je continue à vivre et à écrire à Charleston en Caroline du Sud. Quand le prochain livre sera écrit et que j’en aurai fait la promotion, je vais commencer une série de romans sentimentaux autour de la cuisine, ce que j’ai envie de faire depuis un long moment. Je suis éternellement redevable au Cordon Bleu dans tout ce que je fais et je garde les plus beaux souvenirs du temps que j’ai passé là-bas.

              En savoir plus

              TOP