Emplacements
Sélectionner un campus
Plus Cacher
Le Cordon Bleu
  1. Sélectionner un campus
    • Sélectionner une catégorie
      • Choisir un cours
        • Selectionner
          Je suis
        • Choisir une date
          • Nombre de places
              Vérifier la sélection
              • Campus:
              • Catégorie:
              • cours:
              • Date:
              • places:
              Ajouté à la mallette
              • cours:
              Une erreur est survenue

              Procéder au paiement

              Découvrir les programmes

              Campus
              Profil
              Plus Cacher

              Christina Huang - Grand Diplôme 2015

              Christina Huang Grand Diplôme cuisine pâtisserie

              Christina Huang a travaillé dans le milieu de la mode avant de se rendre compte qu'elle s'épanouissant davantage en cuisine. Elle a donc réalisé le Grand Diplôme et a ouvert Zaoka, un restaurant de cuisine fusion Tawainaise à Paris.

              Interview de Christina Huang

              Comment vous êtes vous tourné vers la cuisine ?

              J'ai toujours eu une grande passion pour la gastronomie et je ne pourrais pas vivre sans bien manger et voyager. Quand je travaillais dans la mode et le luxe, tout le monde autour de moi cherchait à garder la ligne pour pouvoir porter ces magnifiques vêtements mais j'ai réalisé que je me souciais beaucoup plus de la bonne nourriture que du fait de rester mince. C'est pourquoi quand j'ai décidé d'avoir ma propre affaire, le fait d'avoir un restaurant à été une évidence. En plus de cela, j'ai quitté mon travail pour venir à Paris, la capitale de la gastronomie pour apprendre la cuisine et la pâtisserie française dans une ville pleine de surprenants restaurants.

              Quel est vôtre meilleur souvenir à l'institut Le Cordon Bleu Paris ?

              Mon plus beau souvenir au Cordon Bleu est le temps que j'y ai passé. J'ai eu la chance d'être à la fois assistante de pâtisserie et de cuisine. J'ai toujours aimé ce métier, cela m'a donné la chance de travailler au plus près de grands chefs, spécialement dans les cours de démonstrations où j'ai découvert mon intérêt pour l’enseignement. J'ai pris beaucoup de plaisir à aider les étudiants dans ces cours de démonstrations. J'ai énormément apprécié mon expérience de travail au Cordon Bleu et à chaque fois que j'y retourne, j'ai l'impression de connaitre tous ceux qui y travaillent, ce qui rend le Cordon Bleu plus qu'une simple école à mes yeux. Le Cordon Bleu Paris n'est pas juste une école où j'ai pu apprendre, mais elle est aussi ma maison en France.

              Pouvez-vous nous en dire davantage sur votre carrière ?

              J'ai changé de voies plusieurs fois. J'ai étudié la littérature dans le cadre de ma licence et le management pour mon master. J'ai travaillé dans le secteur de la mode et du luxe qui est très éloigné du monde de la cuisine. Cependant, j'ai toujours rêvé d'avoir ma propre affaire et j'ai donc décidé de combiner ma passion et mon rêve dans une restaurant. Ainsi est né ZAOKA, un restaurant de cuisine fusion Taiwanaise a Paris. Ce restaurant est la représentation de mon esprit culinaire : plaisir, multiculturalisme, expérimentation. La fusion représente mon histoire, l'aventure d'un Taiwanaise qui a voyagé à travers divers terrains et pays et qui a trouvé sa place à Paris.

              Quand et comment l'aventure a-t-elle commencé pour vous ?

              Mon amour pour la cuisine et la pâtisserie a commencé pendant mes études de master en management au Royaume-Uni. C'est devenu une de mes activités favorites et j'adore voyager et découvrir la gastronomie des pays dans lesquels je me rend. Quand j'ai décidé de choisir une école de cuisine, Le Cordon Bleu Paris a été le choix rêvé. Son environnement international offre aux élèves comme moi la chance d'assimiler les techniques et la culture de la gastronomie française avec plus de facilité. Grâce à son approche bilingue, nous avons la chance de faire la connaissance de grands chefs du monde entier et de nous faire une vue globale de la gastronomie.

              Quels conseils donneriez-vous aux futurs étudiants cuisiniers ?

              Trouver un bon mentor pour vous guider dans ce chemin. J'ai vraiment eu de la chance d'avoir eu différents chefs pour me soutenir dans cet apprentissage. C'est pour cela que je tiens à remercier tous les Chefs du Cordon Bleu Paris mais également le chef du Ministère des Affaires Étrangères où j'ai effectué mon stage. Sans leur soutien, je n'aurais jamais pu aller aussi loin et avoir mon propre restaurant ZAOKA à Paris. Un autre conseil, il n'est jamais trop tard pour atteindre ses rêves. Contrairement à beaucoup de chefs, je n'ai pas commencé mon apprentissage de la cuisine aussi jeune, mais la détermination à suivre ses rêves est plus importante que toutes ces contraintes.

              Pouvez-vous nous décrire votre nouvelle vie à Paris ?

              Pour l'ouverture de notre restaurant ZAOKA, ma vie quotidienne à commencé avec des rendez-vous incessants incluants rénovation, design, finances, marketing, démarches administratives… Et le plus important, l'élaboration des recettes. Chaque jour au restaurant, je parle au passants qui s'attardent devant notre vitrine et les encourage à goûter à notre cuisine. Être son propre patron est la meilleure chose qui soit mais cela signifie aussi être responsable de l'entreprise, de ses équipes, des investisseurs et bien sûr de la satisfaction sa clientèle. C'est totalement différent du travail dans une grosse entreprise. Cependant, je passe aussi beaucoup de temps à voyager et à tester différentes nourritures, c'est un moyen pour moi de garder un équilibre et d'entretenir ma passion tout en vivant ma vie de rêve à Paris.

              Qu’envisagez-vous maintenant pour la suite ?

              Je souhaite développer notre marque ZAOKA et en ouvrir différents autres à travers le monde. "Un rêve n'est jamais trop grand…” ZAOKA est la première étape pour faire découvrir ma passion pour la gastronomie et le côté multiculturel de la cuisine fusion Taïwanaise. En tant que Taïwanaise, j'ai toujours eu à coeur de faire découvrir cette
              fabuleuse cuisine au monde et grâce aux techniques de cuisines et pâtisseries françaises ainsi que cette culture que j'ai pu acquérir, nous sommes désormais capables de combiner toutes notre imagination dans un concept différent. J'espère sincèrement que cette marque ouvrira une nouvelle porte aux occidentaux afin de goûter une cuisine Taïwanaise de qualité. Quand j'ai travaillé au Cordon Bleu, j'ai vraiment adoré aider le chef à enseigner dans ses cours de démonstrations. J'espère donc pouvoir moi aussi un jour avoir la chance d'y retourner et d'enseigner tout ce que j'ai pu apprendre dans cette prestigieuse école afin de transmettre ma passion pour la gastronomie aux futurs grands chefs.

              En savoir plus

              TOP