Emplacements
Sélectionner un campus
Le Cordon Bleu
  1. Sélectionner un campus
    • Sélectionner une catégorie
      • Choisir un cours
        • Selectionner
          Je suis
        • Choisir une date
          • Nombre de places
              Vérifier la sélection
              • Campus:
              • Catégorie:
              • cours:
              • Date:
              • places:
              Ajouté à la mallette
              • cours:
              Une erreur est survenue

              Procéder au paiement

              Découvrir les programmes

              Campus
              Profil

              Traditions de Noël dans le monde

              Les étudiants de l'institut Le Cordon Bleu Paris nous parlent des traditions de Noël et fêtes de fin d'année dans leur pays.

              Felipe Altermatt Noël Chili

              Felipe Altermatt nous plonge dans la magie de Noël à Santiago de Chile

              Je viens de Santiago du Chili en Amérique du sud. Noël est probablement notre meilleure fête avec notre fête nationale le 18 septembre.

              D’abord, c’est l’été là-bas, donc à Noël le temps est merveilleux. Tous les magasins, toutes les rues rues principales, toutes les maisons se parent pour recevoir le Père Noël, que nous appelons aussi « Viejito Pascuero » au Chili.

              Les familles se rassemblent autour d’un diner spécial le soir du 24 décembre. Habituellement, chacun apporte quelque chose pour le repas, ce qui fait, en général, beaucoup de nourriture. La dinde est l’élément traditionnel de ce dîner, mais nous préparons aussi beaucoup de salades, du ceviche, c’est à dire du poisson cru mariné dans du jus de citron et beaucoup de desserts variés. C’est un grand banquet et chaque année est différent.

              Le Père Noël distribue les cadeaux à minuit, dans la nuit du 24 au 25, et dès minuit moins vingt tous les enfants sortent dans la rue à la recherche du Père Noël. Quand ils rentrent de leur quête ils trouvent les cadeaux déposés au pied du sapin de Noël. C’est la magie du Père Noël.

              Et bien, une tradition culinaire pourrait-être un gâteau que l’on appelle le Pain de Pascua. C’est un gâteau à base de pâte, un peu comme une génoise sucrée et parfumée au miel et au gingembre. Le gâteau en général aussi des fruits confits, des raisins secs, des noix et des amandes. A l’origine, le Pain de Pacua a été introduit au Chili par les immigrants allemands. La version chilienne de ce pain mélange les caractéristiques du Stollen allemand et du Pandoro italien.    

              Il y a aussi une boisson très populaire durant cette période de fête appelée le Cola de Mono. Je sais que ça peut paraître risible, mais ça ressemble au cocktail White Russian. Il contient du schnaps, du lait, du sucre, du café et des clous de girofles.

              Mais, dans ma famille nous préférons le Pisco Sour, qui est aussi un cocktail très populaire, et bu lors de toute grande période de fête. A la base on trouve le Pisco, une liqueur; et le mot « sour » renvoie au citron amer qui est ajouté et aux quelques ingrédients sucrés.

              Felipe Altermatt, étudiant du Diplôme de Management en restauration

              Danielle Imperato États Unis

              Un festin de Noël aux États-Unis avec Danielle Imperato

              Je viens des Etats Unis et quand nous fêtons Noël dans ma famille, ce n’est pas une petite affaire !

              Ma famille est Italo-Américaine et c’est pourquoi nous fêtons Noël avec le Festin des Sept Poissons. C’est un repas composé de 7 (ou plus) différents fruits de mer. On commence avec un amuse-bouche de la caponata mélangé au thon. Puis nous dégustons un plat de clams et moules. Le plat principal est un plat de pâtes aux fruits de mer. Parfois nous changeons d’une année sur l’autre mais nous mélangeons des crevettes, des calamars et du poisson. Au moment du dessert, on est en général tellement repus que l’on se contente de noisettes, fruits et des cookies de Noël que ma maman fait. C’est l’une de mes soirées préférée de toute l’année !

              Danielle Imperato, étudiante du Diplôme de Cuisine

              Akshat Nautiyal, Diwali en IndeAkshat Nautiyal, Noël ou Diwali en Inde

              Je viens d’Inde. Nous avons plus de 5 religions dans notre pays et le Christianisme est l’une d’elle. Mais le Christianisme n’est dominant que dans certains endroits du pays et il n’est pas si important dans le nord, là d’où je viens. C’est effectivement une fête nationale vu que l’Inde est un pays séculaire.

              Cependant comme l’Inde est un pays majoritairement Hindou, nous considérons « diwali » comme notre fête principale. Nous célébrons ce moment en famille et en priant Dieu, et ensuite nous dinons… Durant cette journée, nous ne mangeons pas de viande mais nous mangeons beaucoup de douceurs indiennes… Par exemple « Jalebi » « Kaju katli » « Halwa » et autres.

              Akshat, étudiant du Bachelor en Management Hôtelier International

              Naniko Kldiashvili, joyeux Noël GeorgieNaniko Kldiashvili, Joyeux Noël de Georgie

              Je viens de Georgie, Tbilis (ville).
              Dans mon pays Noël est fêté le 7 janvier car l’église orthodoxe géorgienne utilise l’ancien calendrier Julien .

              En Géorgie, les gens fêtent le jour de Noël avec des activités telles que passer un diner en famille, assister à une liturgie de Noël et visiter proches et amis. Il y a un carême de 40 jours précédant le jour de Noël durant lequel les chrétiens pratiquants ne mangent pas de viande. Cette période se termine à la première étoile dans le ciel de la nuit du 6 janvier – un symbole de la naissance de Jésus. Beaucoup de chrétiens orthodoxes vont à l’église ce soir là pour assister à la liturgie de Noël. Le jour de Noël, beaucoup de gens sortent faire un « Alilo », un défilé dans la rue. Ils sont vêtus d’habits et de costumes spéciaux pour célébrer Noël.

              Il y a de nombreuses traditions culinaires pour les tables de Noël et du Nouvel An que nous appelons « supra ». Comme je l’ai déjà dit, le carême se termine la nuit du 6 janvier, ce qui signifie que les gens peuvent manger toutes sortes de viande et de produits laitiers. L’un des plats de Noël les plus spécifiques serait le « Gvezeli », réalisé à base de pâtisserie, de fromage et d’œufs. Chaque région du pays adapte sa propre version du « Gvezeli » et le sert accompagné de nombreux autres plats géorgiens.

              Naniko, étudiante du Grand Diplôme

              Actualités

              En savoir plus
              En savoir plus
              En savoir plus
              TOP