Emplacements
Sélectionner un campus
Le Cordon Bleu
  1. Sélectionner un campus
    • Sélectionner une catégorie
      • Choisir un cours
        • Selectionner
          Je suis
        • Choisir une date
          • Nombre de places
              Vérifier la sélection
              • Campus:
              • Catégorie:
              • cours:
              • Date:
              • places:
              Ajouté à la mallette
              • cours:
              Une erreur est survenue

              Procéder au paiement

              Découvrir les programmes

              Campus
              Profil

              Christoph Eckert, gagnant du concours Jeunes Chefs Rôtisseurs 2016

              Christoph Eckert et Chef Vaton, cours de pâtisserieEn 2016 Christoph Eckert originaire d'Allemagne a remporté le concours des Jeunes Chefs Rôtisseurs. Il est venu à l'institut Le Cordon Bleu Paris pour étudier la pâtisserie. Nous lui avons posé quelques questions.

              À la rencontre de Christoph Eckert

              Christoph vous avez gagné le concours des "Jeunes Chefs Rôtisseurs" par La Chaine des Rôtisseurs, pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

              Un jour, mon chef au Der Butt restaurant est venu me voir et m’a dit « je t’ai inscrit à un concours, cela se passe dans 2 jours », je n’ai pas eu tellement le choix. Il s’agit du concours des Jeunes Chefs Rôtisseurs de la Chaîne des Rôtisseurs. Durant le concours nous avions 3h30 pour faire 3 plats, une entrée, un plat principal et un dessert pour 4 personnes. Vous n’avez aucun élément avant le concours, vous découvrez tout au moment venu. Une boite mystère contient les ingrédients que vous devez utiliser. Vous devez écrire le menu, préparer les plats et les servir. Et tout cela dans les temps ! Selon moi c’est un concours davantage adapté aux professionnels, à ceux qui ont déjà une expérience de 3 à 4 ans en cuisine. Ce qui m’a plu dans ce concours c’est surtout le fait de ne pas savoir ce que j’allais devoir cuisiner, la spontanéité et la créativité qu’il permettait. Il fallait néanmoins travailler rapidement et proprement. Même si ce n’est pas ce que je préfère, je suis très bon dans les concours. Cela a été une bonne chose pour ma carrière, ma créativité et mon inspiration.

              Vous suivez maintenant le Diplôme de Pâtisserie à Paris, comment cela se passe t'il ?

              Quand je suis arrivé, je me suis dit “waou j’intègre directement le niveau supérieur du Diplôme de Pâtisserie”. Les cours se passent bien et nous avons également le temps de découvrir Paris. Le Cordon Bleu est une école internationale de très haut niveau, c’est très intéressant de rencontrer les autres étudiants, d’échanger avec eux, je me créé un véritable réseau. J’ai aussi appris la technique du sucre, quelque chose que j’ai peu vu auparavant.

              Vous êtes spécialisé en cuisine, pourquoi avoir choisi d'étudier la Pâtisserie ?

              Durant ces 3 dernières années j’ai aussi fait de la pâtisserie, mais j’ai toujours préféré la cuisine. Cependant si on veut être chef de cuisine ou sous-chef on doit savoir faire les deux ! Je me suis dit que c’était l’occasion pour moi d’essayer les cours de pâtisserie. En faisant ce choix j’ai développé mon expérience, stimulé ma créativité dans ce domaine et renforcé mon intérêt.

              Christoph Eckert étudiant pâtisserie Le Cordon Bleu Paris

              Pouvez-vous nous parler de votre carrière ?

              J’ai travaillé au Relais & Châteaux Richtershof en tant que chef de partie durant 1 an et demi lors de mes études. Ensuite, j’ai été chef de partie et 2 ans après sous-chef au Relais & Châteaux Schlosshotel Burg Schlitz, un de mes hôtels préférés en Allemagne. J’y suis resté 4 ans. Enfin, je voulais voir quelque chose d’autre et évoluer, c’est là que j’ai commencé à travailler au Der Butt, j’y suis resté 2 ans.

              Quel conseil donneriez-vous aux futurs étudiants ?

              Cette école est l’une des plus connue et importante dans le monde, mais si vous voulez travailler dans une entreprise par la suite, vous devez faire des stages pour voir la réalité du terrain et vraiment voir comment ça se passe en cuisine. Je ne vous conseille pas d’essayer d’autres écoles et multiplier les formations, le travail c’est la vraie vie !

              Quels sont vos plans pour le futur ?

              Après ma formation à l’école de Paris, je vais retourner en cuisine. Même si je préfère la cuisine, je suis aussi bon en pâtisserie. Je vais commencer par retourner chez moi en Allemagne et je prendrai les opportunités comme elles viendront. J’aimerais travailler dans un bon restaurant pour me faire de l’expérience. Je n’ai que 25 ans mais dans quelques années j’aimerai être chef et ouvrir mon propre restaurant.

              Pour en savoir plus sur le concours, découvrez notre article sur la finale internationale du concours des Jeunes Chefs Rôtisseurs 2016 :

              Actualités

              En savoir plus
              En savoir plus
              En savoir plus
              TOP