Emplacements
Sélectionner un campus
Le Cordon Bleu
  1. Sélectionner un campus
    • Sélectionner une catégorie
      • Choisir un cours
        • Selectionner
          Je suis
        • Choisir une date
          • Nombre de places
              Vérifier la sélection
              • Campus:
              • Catégorie:
              • cours:
              • Date:
              • places:
              Ajouté à la mallette
              • cours:
              Une erreur est survenue

              Procéder au paiement

              Découvrir les programmes

              Campus
              Profil

              Portrait de Pooja Dhingra – Diplôme de Patisserie 2008

              Pooja Dhingra Le Cordon Bleu Paris diplôméeEn septembre 2016, Pooja Dhingra est venu visiter le nouveau campus de l'institut Le Cordon Bleu Paris. Elle a rencontré les Chefs et en particulier Chef Deguignet qui lui a enseigné la pâtisserie.

              Interview de Pooja Dhingra

              Pooja, chef patissière de talent

              Pourquoi et comment avez-vous commencé à apprendre la patisserie?

              J’ai toujours été passionné par la pâtisserie. Quand j’étais étudiante en Suisse je me suis aperçue que l’endroit où j’étais la plus heureuse c’était dans la pâtisserie. C’est ce qui m’a conduit à m’inscrire au Cordon Bleu Paris.

              Combien d’établissements dirigez-vous?

              Quatre.

              Vos macarons ont beaucoup de succès en Inde, quel est votre secret?

              Ils sont cuisinés avec amour.

              Vous avez un deuxième livre en préparation, quel est le sujet? Quand sera-t-il publié?

              Mon nouveau livre portera sur comment faire de la pâtisserie en utilisant des ingrédients naturels. Il s’agira de mettre en avant des recettes indiennes à partir d’ingrédients sains. Je n’ai utilisé ni sucre industriel, ni beurre, ni œufs et ni farine dans mes recettes. L’éditeur est Hachette India et le livre sortira en janvier 2017.

              Quels sont vos projets pour l’avenir?

              Je veux ouvrir de nouveaux cafés et écrire d’autres livres.

              Pooja Dhingra dipômée pâtisserie Le Cordon Bleu Paris

              Vous avez entamé une collaboration avec Pablo Naranjo Agular, un colombien, ancien élève du Cordon Bleu, pouvez-vous nous en dire plus?

              Pablo et moi sommes  devenus amis à l’époque où nous étions étudiants à Paris. Mes études s’étant limitées à la pâtisserie, j’ai fait appel à lui pour m’aider à concevoir le  menu salé du café.  Depuis il s’est installé à Bombay et il m’aide à lancer de nouveaux cafés à travers l’Inde.

              Pour de nombreux étudiants en pâtisserie vous êtes une modèle de réussite et une personnalité incontournable. Quels conseils pourriez vous leur donner?

              Mon conseil serait de travailler dur et d’apprendre autant qu’ils le peuvent. On ne s’arrête jamais d’apprendre !

              Votre visite au Cordon Bleu Paris

              Vous êtes venu visiter le nouveau campus du Cordon Bleu à Paris le 15 septembre. Qu’en avez vous pensé?

              J’ai adoré le nouveau campus. J’étais même désolé de ne pas pouvoir y étudier. C’est un campus parfaitement conçu et équipé

              Vous avez étudié en 2008, dans les anciens locaux de la rue Delhomme, qu’avez vous ressenti en découvrant le nouveau bâtiment?

              Je l’ai trouvé très moderne et j’ai adoré son équipement flambant neuf et de toute dernière technologie.

              Qu’est-ce qui vous a le plus plu, et qu’est-ce qui vous a le plus surpris, lors de cette visite?

              J’ai adoré le jardin potager sur le toit. Les fraises sont les meilleures que j’ai jamais goûtées.

              Lors de votre visite vous avez retrouvé un des vos anciens chefs pâtissiers, Jean François Deguignet. J’imagine que cela vous a rappel de nombreux souvenirs ?

              Oui, c’est vrai. Etudier et apprendre de tous les Chefs de l’école, ça me manque.

              Vous avez nommé l’une de vos pâtisserie “le 15” d’après le numéro de l’arrondissement où se trouve le Cordon Bleu à Paris. Pouvez vous nous expliquer ce choix?

              Pour moi le “15e” est comme ma deuxième ville natale.  Je voulais imprégner ma boutique de Bombay de la même atmosphère que celle qui m’avait bercé à Paris.

              En savoir plus

              TOP