Emplacements
Sélectionner un campus
Le Cordon Bleu
  1. Sélectionner un campus
    • Sélectionner une catégorie
      • Choisir un cours
        • Selectionner
          Je suis
        • Choisir une date
          • Nombre de places
              Vérifier la sélection
              • Campus:
              • Catégorie:
              • cours:
              • Date:
              • places:
              Ajouté à la mallette
              • cours:
              Une erreur est survenue

              Procéder au paiement

              Découvrir les programmes

              Campus
              Profil

              La gastronomie au cinéma : saveurs et souvenirs par Denis Saillard

              Paris

              Les scènes ayant un rapport avec la nourriture sont très fréquentes au cinéma. Plusieurs centaines de films, comme le festin de babette (danemark, 1987), l’odeur de la papaye verte (france/vietnam, 1992), les saveurs du palais (france, 2012) ou les délices de Tokyo (Japon, 2015) ont même placé la gastronomie au cœur de leur scénario. Pour pallier les limites techniques du medium qu’est le cinéma, des salles organisent parfois des dégustations de produits alimentaires en rapport avec le film, des dorayakis (crêpes aux haricots rouges sucrés) pour les délices de Tokyo. Pourtant, simplement avec les images et le son, de nombreux réalisateurs parviennent très bien à évoquer les saveurs alimentaires tout comme les souvenirs liés, dans nos vies, à la nourriture. En replaçant les scènes gastronomiques dans l’ensemble de l’œuvre des cinéastes-auteurs, il sera démontré comment la cuisine joue un rôle social capital.

              Notre expert : Denis Saillard

              Denis Saillard est docteur en histoire, chercheur associé au centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (chcsc) de l’université de Versailles/Saint-Qquentin (upsay) et au cercle (université de Lorraine). Ses recherches portent sur l’histoire des représentations et des pratiques sociales liées à la gastronomie (nourriture, cuisine, alimentation). Il a publié en 2015, en co-direction avec didier francfort, le goût des autres. De l’expérience de l’alérité gastronomique à l’appropriation (europe 18e-21e siècles), presses universitaires de Nancy, et avec Françoise Hache-Bissette, « A table ! » médias et médiations de la gastronomie, in le temps des médias, n° 24, printemps 2015.

              Cet atelier est complet. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour être ajouté(e) à la liste d’attente.

              Ateliers

              Paris

              Aucun résultat !

              Aucun résultat pour les critères de recherche sélectionnés. Merci d'effectuer une nouvelle recherche.

              TOP