Le contenu de cette page s’affiche comme sur notre ancien site. Pour en savoir plus sur nos activités, consultez notre nouveau site..
Chargement
Actualités Le Cordon Bleu 10/14/2014
La cuisine néo zélandaise, fruit du mariage de multiples saveurs du monde
Imprimer cette page
Traditions Culinaires du Monde

EN | FR Partager : Facebook Twitter More...

À la une

La cuisine néo zélandaise, fruit du mariage de multiples saveurs du monde
La cuisine néo-zélandaise reflète à merveille le mélange multiculturel existant dans le pays. De multiples saveurs du monde sont présentes dans les assiettes, témoignant des diverses vagues d’immigrations qu’a connues le pays. Partez à la découverte de cette cuisine cosmopolite

La Nouvelle-Zélande est une ancienne colonie britannique, où se côtoie deux groupes ethniques : les Maoris et les Pakehas.  Les premiers étaient déjà présents à l’époque précoloniale et sont issus des populations polynésiennes autochtones. Les seconds sont d’origine européenne, et notamment britannique. Ils sont arrivés en Nouvelle-Zélande lors de la colonisation. Chaque groupe possède sa propre cuisine qui influence l’autre, entraînant un véritable mariage des saveurs.

La gastronomie des Maoris est proche de la cuisine de Polynésie tropicale. Le kumara (patates douces amenées par les premiers habitants maoris), le taro, les oiseaux et le poisson forment alors les piliers de base de cette cuisine. Une des traditions culinaires des Maoris est le hangi, un mode de cuisson lente sur un lit de braises recouvertes d’une couche de terre directement disposé dans le sol.

En arrivant en Nouvelle-Zélande, les colons britanniques ont souhaité conserver les saveurs, les techniques culinaires et les ingrédients de leur cuisine. Ils ont ainsi introduit des ingrédients européens comme la pomme de terre, le blé, le sucre et de nombreuses viandes dans la cuisine locale. Cependant, ils ont tout de même dû s’adapter aux contraintes des ressources disponibles dans le pays, c’est ainsi que s’est développée la cuisine des Pakehas.  Il n’est donc pas étonnant que l’un des plats vedettes de la cuisine néo-zélandaise soit le fish&chips.

Le pays a également subi de nombreuses vagues d’immigration, notamment d’Asie du Sud et de l’Est, à l’origine de la cuisine cosmopolite néo-zélandaise actuelle.

En termes d’aliments, la Nouvelle-Zélande possède de nombreux produits issus de la mer et de la terre d’une très grande qualité.

Avec plus de 15 000 km de côtes, il y a une véritable abondance de poissons et de fruits de mer. Parmi les produits néo-zélandais typiques, nous notons notamment les moules vertes, les langoustes, la blanchaille, ainsi que les huîtres de Bluff.

Le pays possède également une richesse en termes de viandes proposées. Agneau, bœuf, poulet et porc sont disponibles en grande quantité. Pour donner un ordre d’idée, il y a environ 30 millions de moutons pour seulement 4 millions d’habitants. L’agneau est d’ailleurs un des produits phares de la cuisine néo-zélandaise et l’agneau rôti, le plat national.

En termes d’ingrédients utilisés en cuisine, le choix est large et traduit bien le mixage multiculturel présent dans le pays, tels que le quinoa, le wasabi, le vinaigre de riz, l’huile d’olive, le vinaigre blanc, la moutarde ou encore le fameux miel de Manuka, qui provient d’un petit arbrisseau à fleurs blanches très parfumées, le Manuka. Ce miel est connu depuis longtemps des M?oris, non seulement pour son goût mais aussi pour ses qualités médicinales.

En matière de desserts, la Pavlova est l’une des pâtisseries typiques en Nouvelle-Zélande, tout comme en Australie. Le nom de ce dessert  fait référence à la grâce de la ballerine russe Anna Pavlova. L’extérieur du Pavlova est croustillant, son intérieur qui ressemble à une sorte de guimauve est moelleux  et le tout est recouvert de crème fouettée.

Traditionnellement, pour agrémenter ce dessert, les Néo-zélandais utilisent des fruits de saison tels que le kiwi, la fraise ou bien le feijoa.

Zew Zealand cuisine

La gastronomie néo-zélandaise tend d’ailleurs à devenir une cuisine légère et saine. Même si de nombreux fast-food se sont développés en Nouvelle-Zélande ces dernières années, nous pouvons également noter l’apparition de plusieurs restaurants végétariens. Les légumes comme les kumaras, les courges butternut ou encore les petits pois sont de plus en plus préférés à la viande.

En parallèle de cette tendance, nous pouvons également constater que de nombreux Chefs néo-zélandais souhaitent aujourd’hui profiter de cette chance d’avoir une cuisine aux multiples influences du monde afin de marier toutes ces saveurs dans la préparation de leurs plats. La cuisine fusion est ainsi une tendance culinaire actuelle en Nouvelle-Zélande.

Sablé pomme Jazz et miel de Manuka, crème et sorbet au yaourt

Sablé pomme Jazz et miel de Manuka, crème et sorbet au yaourt

Les Chefs Le Cordon Bleu vous suggèrent une recette de sablé pomme Jazz et miel de Manuka, crème et sorbet au yaourt. Véritable invitation au voyage, cette recette vous transportera directement en Nouvelle-Zélande !

Laissez-vous tenter par cette recette

 

 
 

Pour plus d'information

Le Cordon Bleu Paris
  Email paris@cordonbleu.edu ou utiliser le formulaire en ligne
  Website www.cordonbleu.edu/paris/home/fr
  Call +33 (0) 1 53 68 22 50
  Address 8, rue Léon Delhomme
75015 Paris

À découvrir...

Le campus de Paris

Vidéos

Le Cordon Bleu Paris
Vidéo de présentation

En complément

Lire la suite


  • Entretien avec Chef Vaca
  • Originaire du Maroc, Chef Marc Vaca effectue sa formation professionnelle à Paris. Parmi ses diverses fonctions, Chef Vaca a exercé en tant que chef exécutif en Nouvelle-Zélande et a ouvert son propre restaurant à Pontarlier, en France. Chef Vaca rejoint l’équipe des Chefs Enseignants du Cordon Bleu Paris en 2012. Nous l’avons rencontré pour vous…

Lire la suite

 

Retour Bookmark and Share
 
 
Chargement