Le contenu de cette page s’affiche comme sur notre ancien site. Pour en savoir plus sur nos activités, consultez notre nouveau site..
Chargement
Actualités Le Cordon Bleu 01/13/2015
Le thé, élément majeur de la vie sociale au Japon
Imprimer cette page
Traditions Culinaires du Monde

EN | FR Partager : Facebook Twitter More...

À la une

Le thé, élément majeur de la vie sociale au Japon
Le thé, élément majeur de la vie sociale au Japon
De nos jours, il existe de nombreuses traditions autour du thé dans le monde, notamment au Japon ou le thé a un réel impact social et culturel.

Au VIème siècle, des moines bouddhistes ramenaient déjà des feuilles de thé au Japon. Avec le développement du bouddhisme au Pays du Soleil Levant, la consommation de thé vert se répand dans tous le pays.  A partir du XIIème siècle, la culture des plantes de thé commence dans le pays. La consommation de thé marque rapidement la vie sociale au Japon avec notamment la naissance de la cérémonie du thé par Murata Shukô (1423–1502), un maître Zen du XVème siècle. A l’origine réservée aux moines bouddhistes, puis à l’aristocratie, la cérémonie du thé a ensuite été revisitée et popularisée par le maître du thé Sen no Riky? (1522-1591) qui donna une forme simple et sans superflu à cette cérémonie.

La cérémonie du thé était appelée chanoyu en japonais, ce qui signifie littéralement « eau chaude pour le thé ». Au milieu du XVIème siècle, le terme chad?, autrement dit « la voie du thé » en français, remplaça petit à petit celle de chanoyu, désignant de manière plus générale la philosophie autour de la cérémonie ainsi que l’ensemble des codes régissant la préparation et le service du thé.

La cérémonie du thé est axée sur l’harmonie, l’esthétisme et la sérénité, et permet une ouverture sur les arts et la nature.

cuisine wahoku La cérémonie du thé varie légèrement selon le maître du thé, le nombre d’invités et le lieu. Mais de manière générale, la cérémonie se déroule dans une salle dédiée qui est un espace de recueillement, vide ou bien décoré d’œuvres d’art simples et discrètes. Selon un rituel précis, le maître du thé prépare tout d’abord la pièce destinée à recevoir ses hôtes, puis l’ensemble des ustensiles utilisés au cours de la cérémonie qui sont nettoyés dans un linge de soie. L’eau est ensuite chauffée à une température précise puis versée sur le thé Matcha, qui est une poudre très fine de thé vert moulu. La préparation est ensuite mixée à l’aide d’un fouet en bambou afin d’obtenir un mélange uniforme de couleur vert jade, qui peut être épais (koicha) ou léger (usucha) selon le dosage du thé vert Matcha. Une mousse apparaîtra également à la surface du thé. Le thé sera servi avec humilité à part égale entre chaque invité. Les invités, assis sur des tatamis, boivent ensuite leur breuvage. Ce moment de paix et de sérénité est propice à la méditation. La cérémonie du thé contribue également à un accomplissement personnel et social en favorisant l’humilité et le respect. A la fin de la cérémonie, le maître du thé présente souvent les différents objets utilisés lors de la cérémonie ainsi que les artisans qui les ont fabriqués.

Avec le zen auquel il est lié, la cérémonie du thé a ainsi joué un rôle majeur dans l’évolution de la culture japonaise.

 
 
 

Pour plus d'information

Le Cordon Bleu Paris
  Email paris@cordonbleu.edu ou utiliser le formulaire en ligne
  Website www.cordonbleu.edu/paris/home/fr
  Call +33 (0) 1 53 68 22 50
  Address 8, rue Léon Delhomme
75015 Paris

À découvrir...

Le campus de Paris

Vidéos

Le Cordon Bleu Paris
Vidéo de présentation

En complément

  • Le thé vert Matcha
  • Importé de Chine, le thé vert Matcha est un thé parfumé et coloré très prisé au Japon. Il est obtenu en ajoutant de l’eau non bouillante au Matcha, qui est une poudre très fine de thé vert moulu.

Lire la suite


Lire la suite

 

Retour Bookmark and Share
 
 
Chargement