Emplacements
Sélectionner un campus
Le Cordon Bleu
  1. Sélectionner un campus
    • Sélectionner une catégorie
      • Choisir un cours
        • Selectionner
          Je suis
        • Choisir une date
          • Nombre de places
              Vérifier la sélection
              • Campus:
              • Catégorie:
              • cours:
              • Date:
              • places:
              Ajouté à la mallette
              • cours:
              Une erreur est survenue

              Procéder au paiement

              Découvrir les programmes

              Campus
              Profil

              Un rucher sur le toit potager de l’institut

              ruches urbaines Le Cordon Bleu ParisAvec plus de 800m² de surface cultivée, le toit potager du nouvel institut Le Cordon Bleu Paris est le lieu idéal pour installer des ruches. C’est aussi une opportunité pédagogique pour nos étudiants. C’est pourquoi nous avons fait appel à l’équipe d’apiculteurs Audric de Campeau, le Miel de Paris et Charlotte Dumas, apicultrice urbaine (Apis Urbanica) pour développer la vie d’un rucher et produire un miel de qualité juste au-dessus de nos têtes.

              Une première saison apicole

              Un rucher est un ensemble de ruches peuplées par des abeilles. Le printemps et l’été sont des périodes d’effervescence au rucher : les abeilles profitent des miellées urbaines (marronnier, pawlonia, tilleul, sophora du japon…) pour collecter le nectar, le miellat et le pollen nécessaires à l’alimentation et au développement de la colonie, qu’elles transformeront en miel et stockent dans les alvéoles de la ruche. Durant l’hiver, les abeilles hivernent à l’intérieur de la ruche et concentrent toute leur attention sur le maintien d’une température favorable au cœur de leur habitat.

              Saviez-vous qu’une ruche pouvait compter de 20.000 à plus de 50.000 individus ? La Reine est l’unique femelle reproductrice. Les abeilles-ouvrières, elles, occuperont une dizaine de rôles différents dans leur courte vie afin de pourvoir subvenir aux besoins de la Reine, du couvain et à l’organisation des activités de la ruche et à sa défense. Les mâles – dits faux-bourdons – ont comme responsabilité essentielle la fécondation des jeunes princesses vierges.

              Produire un miel de qualité

              Les abeilles qui butinent en villes sont-elles capables de produire un miel de qualité ?

              Oui et un miel qui n’a rien à envier à un miel produit en milieu rural. L’environnement végétal est plus saint en ville car les parcs, jardins et balcons sont traités sans pesticides et les abeilles bénéficient de sources variées pour se nourrir. De plus, les abeilles disposent d’un système de filtration interne et ne ramènent jamais dans la ruche un produit qui ne serait pas de qualité. Une abeille se déplace dans un rayon de 3km pour butiner mais pourra aller jusqu’à 10km si elle n’a plus rien à proximité.

              Comment se passe la récolte du miel ?

              Pour la première récolte ayant eu lieu en août 2016, les 3 ruches installées sur le toit ont permis d’obtenir au total 50kg de miel pour une saison apicole de 6 mois seulement.

              La récolte a lieu entre juillet et août, pour récolter le miel, l’apiculteur prélève au rucher les cadres de miel. De retour dans sa miellerie, il ôte au moyen d’une herse ou d’un couteau, les opercules de cire afin d’ouvrir les alvéoles. Placés dans une machine appelée extracteur, les cadres de miel libéreront leur miel grâce à la force centrifuge. Le miel sera projeté sur les parois de l’extracteur puis coulera au fond de sa cuve. Il sera ensuite placé pendant plusieurs jours à plusieurs semaines dans un fût pour décantation : les petits débris de cire, de bois ou pattes d’abeilles encore présents remonteront à la surface du miel car ils n’ont pas la même densité et seront écumés.

              L’apiculteur veille aussi à laisser environ 12kg de miel dans la ruche afin que les abeilles puissent passer l’hiver.

              De quoi est composé le miel ?

              Le miel se compose de nectar, miellat, pollen, eau et enzymes. Il s’agit d’un produit naturel auquel on ne fait aucun ajout.

              La découverte du miel dans les programmes d’arts culinaires

              Nous avons choisi d’introduire des cours sur le miel dans les différents programmes d’arts culinaires. Conçus par Charlotte Dumas - notre apicultrice - ils ont pour objectif de sensibiliser les étudiants au soutien de la filière apicole et de donner à ces futurs chefs la curiosité de goûter de nouvelles variétés de miels, afin de se les approprier dans leurs créations. Durant la saison apicole, de mars à septembre, les étudiants pourront accompagner l’apicultrice sur le toit potager afin de voir de plus près la vie d’un rucher.

              Vous souhaitez poser une question à notre apicultrice ?  Adressez-lui un message sur son blog. Les articles de sa rubrique « Apiculture » permettent une immersion claire et simple dans le monde fascinant des abeilles.

              Actualités

              En savoir plus
              En savoir plus
              En savoir plus
              TOP