Emplacements
Sélectionner un campus
Le Cordon Bleu
  1. Sélectionner un campus
    • Sélectionner une catégorie
      • Choisir un cours
        • Selectionner
          Je suis
        • Choisir une date
          • Nombre de places
              Vérifier la sélection
              • Campus:
              • Catégorie:
              • cours:
              • Date:
              • places:
              Ajouté à la mallette
              • cours:
              Une erreur est survenue

              Procéder au paiement

              Découvrir les programmes

              Campus
              Profil

              Histoire de 120 ans d’enseignement des arts culinaires français

              Rares sont les établissements d’Arts Culinaires qui ont une histoire aussi florissante que celle du Cordon Bleu. L’école, dont la réputation est aujourd’hui internationale a d’abord pris forme en France, pays de la gastronomie et des arts de la table par excellence et plus particulièrement à Paris. Voici comment tout a commencé…

              L’initiative d’une femme : Marthe Distel

              Premiere demonstration de cuisine à l'école Le Cordon Bleu Paris


              En 1895, Marthe Distel, une journaliste française, a l’idée de former les femmes aux arts culinaires applicables à la gestion de leur foyer. Elle crée alors une publication, baptisée « La cuisinière Cordon Bleu » qui révolutionne le monde des arts culinaires jusque là réservé aux hommes.

              Magazine La Cuissinière Cordon Bleu


              Le magazine reçut un tel succès que Marthe Distel eut l’idée de proposer à ses lecteurs, des cours de cuisine. Elle fonde alors l’école d’Arts Culinaires Le Cordon Bleu à Paris en 1895. Le tout premier cours y est donné le mardi 15 octobre1895 avec Chef Charles Driessens. Dès les débuts, l’école reçoit de brillants Chefs pour réaliser des démonstrations culinaires, parmi eux : Chef Henri-Paul Pellaprat, F. Barthélémy, Charles Poulain, Auguste Colombié, très reconnus à l’époque.

              Une notoriété grandissante

              Les cours ont connu un succès immédiat et rapidement, la réputation de l’école parisienne s’étend à de nombreux pays. Dès 1897, elle accueille son premier étudiant russe et en 1905 son premier étudiant japonais. Le London Daily Mail newspaper s’étonne alors de voir « qu’il n’est pas inhabituel de retrouver pas moins de 8 nationalités différentes en classe. » dans un article sur l’école Le Cordon Bleu Paris. Parmi ces étudiants étrangers, la désormais célèbre Julia Child suit les cours de l’école de Paris en 1948.

              Une nouvelle dimension internationale grâce à la famille Cointreau

              En 1984, la famille Cointreau, héritiers des familles fondatrices de Rémy Martin et des liqueurs Cointreau, prend la présidence de l’école, remplaçant ainsi Elisabeth Brassart qui était alors directrice depuis 1945. M. André Cointreau offre alors une nouvelle dimension internationale à l’école de Paris en accueillant toujours plus d’étudiants internationaux tout en ouvrant de nombreuses écoles à l’étranger. Depuis les années 2000, un réseau d’écoles Le Cordon Bleu se constitue aux États-Unis, jusqu’à devenir aujourd’hui le numéro un de la formation culinaire dans ce pays.

              Aujourd’hui, Le Cordon Bleu est présent dans 20 pays avec plus de 50 écoles et ses cours sont suivis par quelques 20 000 étudiants représentant 90 nationalités différentes chaque année.

              À la une

              En savoir plus
              En savoir plus
              En savoir plus
              TOP