Le contenu de cette page s’affiche comme sur notre ancien site. Pour en savoir plus sur nos activités, consultez notre nouveau site..
Chargement
Actualités Le Cordon Bleu 08/11/2014
A la découverte des saveurs de l’Inde
Imprimer cette page
Traditions Culinaires du Monde

EN | FR Partager : Facebook Twitter More...

À la une

A la découverte des saveurs de l’Inde
La cuisine indienne s’invite de plus en plus dans nos assiettes : curry, coriandre, anis étoilé… Ce festival de saveurs et de couleurs n’est pas pour déplaire à nos yeux et nos palais. Mais connaissons-nous vraiment la cuisine indienne ?

De par la diversité et la richesse des plats proposés, la cuisine indienne reste bien méconnue. D’ailleurs, on ne parle pas d’une cuisine indienne mais de plusieurs cuisines qui diffèrent selon les régions du pays en fonction des ressources naturelles, de l’histoire économique et culturelle, ainsi que de la religion. La cuisine indienne reste donc à découvrir… Faisons un petit tour d’horizon !

La richesse de la cuisine indienne est tout d’abord le fruit de plusieurs invasions : la colonisation européenne avec notamment les britanniques et les portugais, ainsi que les interactions avec les perses. C’est grâce à ces échanges que le piment a été introduit à la cuisine indienne au XVIème siècle par les portugais et que certains plats perses comme le poulet tandoori et le biryani ont été intégrés à la gastronomie indienne.

La cuisine indienne diverge également selon les régions du pays. Il est facile de constater que du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest, il y a toujours cette volonté de marier les épices afin de proposer une cuisine savoureuse et haute en couleur. Cependant, la cuisine indienne connaît de forts contrastes selon les régions:

  • La base de l’alimentation au Nord est le blé sous forme de galette de farine complète (les chapatis), alors qu’il s’agit du riz au Sud.
  • Au Sud, la cuisine se fait à l’huile, alors qu’au Nord, ils emploient le ghee.
  • Au Nord, le thé, ou Chai, est la boisson principale, alors qu’au Sud, ils préfèrent le café au lait sucré.

Ces quelques exemples témoignent des diversités culinaires régionales présentes en Inde. Ainsi, chaque région a ses propres spécialités et traditions culinaires. Plus particulièrement…

Dans le Nord, le tandoor, qui est un four spécial, est très utilisé en cuisine. New Delhi est par exemple bien connue pour ses plats tandooris. De même, au Pendjab, qui se situe au Nord de l’Inde, l’un des plats typiques est le poulet tandoori.  Le Nord est également réputé pour ses viandes, dans la région du Cachemire notamment.

Dans le Sud, la cuisine tourne autour du poisson, des fruits de mer, du poulet et du mouton. Les plats à base de sauce sont souvent très épicés, notamment au Kérala. De nombreuses préparations sont faîtes à base de yaourt comme les raitas et les dhals. La cuisine végétarienne y est également agréable grâce aux nombreux fruits disponibles comme les fruits de jacquier, les mangues, les bananes, les papayes, les goyaves, les citrons ou encore les ananas par exemple.

Enfin, la cuisine de Goa est restée très influencée par la colonisation portugaise. Cette région est peuplée par de nombreux catholiques (dans un pays où la religion principale est l’hindouisme), c’est pourquoi il est possible d’y consommer de la viande, y compris du porc.

La religion joue aussi un rôle majeur dans la cuisine indienne. Ainsi, les parsis sont attachés au dhansak, un plat d’agneau ou de poulet accompagnés de légumineuses, de riz et d’épices, les musulmans ne mangent pas de bœuf ou de porc et les hindouistes sont végétariens.

Cette tendance végétarienne est d’ailleurs une des particularités de la cuisine indienne. Elle peut traduire d’une nécessité économique, culturelle ou bien religieuse. En effet, chaque caste possède un type de nourriture qui lui est propre et qui témoigne d’un art de vivre. Par exemple, les Brahmanes, la caste des prêtres et des érudits, est caractérisée par une alimentation strictement végétarienne. La religion tient également un rôle essentiel dans la façon de cuisiner puisque les hindouistes sont végétariens et qu’ils représentent environ 75 à 80% de la population. Enfin, il ne faut pas oublier que la viande est également une denrée chère, ce qui explique aussi que de nombreux indiens n’en mangent pas.

La cuisine indienne rappelle la diversité et la richesse culinaire de l’Inde. Cette cuisine colorée, gourmande et pleine de saveurs est donc aujourd’hui le parfait reflet d’un pays aux langues, religions et modes de vie très divers.

Le Cordon Bleu dans Les Recettes du Bonheur Le Cordon Bleu dans Les Recettes du Bonheur : mariage des cuisines indiennes et françaises
Grâce à sa renommée internationale et à ses évolutions constantes, les publications de Le Cordon Bleu Paris sont devenues une référence en matière de cuisine. Le livre de recettes Le Cordon Bleu est aujourd’hui au cœur de l’intrigue du nouveau film des studios DreamWorks : "Les recettes du bonheur" ("The Hundred-Foot Journey", en anglais) avec Helen Mirren, Om Puri, Manish Dayal et Charlotte Le Bon.

En savoir plus
 
 
 

Pour plus d'information

Le Cordon Bleu Paris
  Email paris@cordonbleu.edu ou utiliser le formulaire en ligne
  Website www.cordonbleu.edu/paris/home/fr
  Call +33 (0) 1 53 68 22 50
  Address 8, rue Léon Delhomme
75015 Paris

À découvrir...

Le campus de Paris

Vidéos

Le Cordon Bleu Paris
Vidéo de présentation

En complément

Lire la suite


  • A la rencontre de Pooja Dhingra
  • Pooja a suivi des études de tourisme au Cesar Ritz colleges en Suisse et a ensuite travaillé à l’hôtel Villa Toscana, puis à l’hôtel des Trois Couronnes avant de rejoindre l'école Le Cordon Bleu Paris. En 2008, elle obtient le diplôme de Pâtisserie, véritable tremplin dans sa carrière professionnelle.

Lire la suite

 

Retour Bookmark and Share
 
 
Chargement