Le contenu de cette page s’affiche comme sur notre ancien site. Pour en savoir plus sur nos activités, consultez notre nouveau site..
Chargement
Actualités Le Cordon Bleu 01/28/2014
Promenade gastronomique en Chine : des cuisines régionales aux traditions culinaires
Imprimer cette page
Traditions Culinaires du Monde

EN | FR Partager : Facebook Twitter More...

À la une

Promenade gastronomique en Chine : des cuisines régionales aux traditions culinaires
cuisine wahokuCélèbre dans le monde, la cuisine chinoise reste cependant bien méconnue de part la richesse et la diversité des plats proposés. Plus précisément, on ne parle pas d’une cuisine chinoise mais de plusieurs cuisines chinoises, qui diffèrent selon les régions du pays en fonction des ressources naturelles, des conditions climatiques mais aussi de l’histoire économique, politique et culturelle. Ainsi, la cuisine du Nord de la Chine se fait essentiellement à base de blé, alors que celle du Sud tourne autour du riz. On notera également des différences en terme de saveurs entre chaque partie de la Chine : salées au Nord, sucrées au Sud, épicées à l’Ouest et aigres à l’Est.
En faisant un rapide tour d’horizon sur les différentes cuisines chinoises, nous pourrions classifier les cuisines régionales de la manière suivante : la cuisine du Guangdong ou cuisine cantonaise, la cuisine du Shandong (Nord-Est), la cuisine du Jiangsu (Est), la cuisine de l'Anhui (Est), la cuisine du Zhejiang (Sud de Shanghai), la cuisine du Fujian (Sud-Est), la cuisine du Hunan (Sud) et la cuisine du Sichuan (Sud-Ouest). Il n’en reste pas moins que cette classification est artificielle et qu’à l’intérieur de chacune de ces régions, il peut encore exister diverses cuisines locales.
Malgré cette diversité, certaines particularités culinaires sont propres à toutes les régions. Chaque menu est composé de plusieurs plats à partager, mêlant avec perfection le chaud et le froid. Une grande place est également laissée à l’esthétisme et à l’équilibre des saveurs (sucré, salé, acide, amer et pimenté). Ainsi, chaque repas permet un véritable éveil des sens, tant sur le plan gustatif avec un équilibre des 5 saveurs, visuel avec des plats harmonieux et esthétiques, et olfactif avec aucune odeur désagréable car les aliments cuits sont privilégiés afin d’enlever les odeurs naturelles.
Lors des grandes occasions, comme par exemple le Nouvel An du calendrier chinois, des traditions culinaires similaires sont employées dans toutes les régions du pays. Le Nouvel An du calendrier chinois est une fête traditionnelle majeure en Chine, qui se déroule sur quinze jours et s’achève avec la fête des lanternes. Pendant quinze jours, une série de plats est dégustée avec une signification porte-bonheur importante.
Intéressons-nous de plus près au repas de veille du Nouvel An du calendrier chinois, appelé « Banquet du Printemps » qui est au cœur de la fête. Lire la suite

 

Le « Banquet du Printemps » est un moment de partage en famille, où tout est mis en œuvre pour favoriser la complicité : repas au sein du foyer familial avec les différentes générations de la famille, table ronde, plateau tournant, plats à partager…

Il se compose de nombreux mets, avec une symbolique forte au niveau de la santé, de la prospérité et du bonheur. Certains aliments sont donc nécessairement présents au repas.

- La volaille, symbolisant de part sa forme le phœnix, animal légendaire dans la culture chinoise

- Le poisson, homophone de surplus en chinois, qui apporte la prospérité

- La viande, qui symbolise la richesse

- Les nouilles, dont la longueur fait référence à la longévité

- Les pousses de bambou, dont la couleur toujours verte rappelle la jeunesse

- Les ravioles chinoises ou Jiaozi, qui de part leur forme symbolisent la richesse

- Le riz gluant qui rappelle la cohésion familiale de part la forme carrée

- Le gâteau du Nouvel An « niángao », gao homophone de grandir en chinois, qui assure une croissance dans certains domaines

- Les sucreries, présentes à la fin des repas, qui symbolisent le bonheur et une vie douce

Le « Banquet du Printemps » symbolise l’ensemble des repas à venir et doit donc se composer de tous ces symboles. Ces « portes-bonheur » permettent de commencer l’année sous de bons augures.

Les Chefs Le Cordon Bleu vous proposent un menu pour le Nouvel An du Calendrier Chinois :
Salade de papaye verte aux légumes du potager avec vinaigrette de papaye Turbot rôti aux épices douces, aubergine confite, sauce aigre-douce Soupe de langoustine acidulée et légumes du moment croquants
Salade de papaye verte aux légumes du potager avec vinaigrette de papaye
Pour célébrer le Nouvel An Chinois, les Chefs le Cordon Bleu vous proposent une entrée rafraîchissante marquée par des influences asiatiques.
Lire la recette
Turbot rôti aux épices douces, aubergine confite, sauce aigre-douce
Les aubergines confites apportent une note de douceur ainsi qu’une texture intéressante au plat tandis que les épices viennent équilibrer la saveur délicate du poisson.
Lire la recette
Soupe de langoustine acidulée et légumes du moment croquants
Célébrez le Nouvel An chinois ! Les Chefs Le Cordon Bleu vous proposent cette élégante recette aux subtiles saveurs d’Asie.

Lire la recette
Envolez-vous vers la Chine :
  • Vous souhaitez découvrir différents ingrédients, saveurs et techniques culinaires de Chine ? Participez à notre atelier culinaire sur la cuisine chinoise. Réservez votre place ici !
  • Bien connue pour ses vertus digestives, le thé est la boisson la plus consommée en Chine, que ce soit en famille, entre amis ou entre collègues de travail. Découvrez le thé Earl Grey provenant de Chine sur notre boutique en ligne !

Pour plus d'information

Le Cordon Bleu Paris
Email paris@cordonbleu.edu ou utiliser le formulaire en ligne
Website www.lcbparis.com
Call +33 (0) 1 53 68 22 50
Address 8, rue Léon Delhomme
75015 Paris

À découvrir...

Le campus de Paris

Vidéos

Le Cordon Bleu Paris
Vidéo de présentation

En complément

  • A la découverte de la cuisine traditionnelle japonaise : le "Washoku"
  • Le 4 décembre 2013, la cuisine traditionnelle japonaise, ou « washoku » a été inscrite au patrimoine de l’Unesco. Plus qu’une simple cuisine, c’est un élément majeur de la culture japonaise. Le « washoku » est un héritage immatériel qui se transmet de génération en génération et qui inclut un ensemble de connaissances et de techniques liées à la préparation et à la présentation de différents plats.

Lire la suite


  • Technique : Tourner les légumes
  • Le tournage de légumes est une technique classique de la cuisine française. Elle a pour but de favoriser une cuisson homogène des légumes, et de leur d’embellir leur présentation en leur donnant une forme ovale.

Lire la suite


Retour Bookmark and Share
 
 
Chargement