Le contenu de cette page s’affiche comme sur notre ancien site. Pour en savoir plus sur nos activités, consultez notre nouveau site..
Chargement
Actualités Le Cordon Bleu 02/18/2009
Le Cordon Bleu
Meilleur Ouvrier de France
Imprimer cette page
L'élite du savoir-faire

Le Concours Meilleur Ouvrier de France (MOF) permet aux candidats, représentés par plus de 180 métiers, de réaliser un chef-d'œuvre sur un sujet imposé ou un thème, faisant preuve de leur talent. Ils doivent y faire apparaître leur dextérité, leurs connaissances techniques évolutives, leur savoir-faire, leur créativité, leur goût, et tout autant l'usage de techniques modernes que le respect des méthodes traditionnelles.

Les lauréats reçoivent alors le titre envié de "Un des Meilleurs Ouvriers de France". Leur diplôme est remis par le Président de la République.

C’est Lucien Klotz, journaliste et homme politique français, qui fut à l’origine des Meilleurs Ouvriers de France. Il élabora ce projet en 1913 afin de lutter contre la crise des métiers manuels de l’époque. En 1921, Pierre Rammeil, responsable du budget des beaux arts, déposait une proposition pour la création d’un salon du travail.

En 1922, Lucien Dior, alors ministre du commerce, donnait son accord en déclarant, « j’ai décidé de créer une exposition annuelle de l’apprentissage au cours de laquelle sera proclamé dans chaque profession le ”Premier Ouvrier de France” ».

C'est à la suite du succès des premières Expositions du Travail que fut créée, en 1929, la Société des Meilleurs Ouvriers De France, qui regroupe exclusivement des lauréats ayant reçu le diplôme de « Un des Meilleurs Ouvriers de France ». L'initiative de cette création revient à René Petit, menuisier-ébéniste, MOF 1927. Regrettant qu'après remise de leur diplôme, les lauréats des Expositions rejoignent leurs ateliers et retombent dans l'anonymat et l'oubli sans avoir le moyen, ni de se connaître mutuellement, ni de valoriser leur diplôme, René Petit lança un appel dans la presse de l'époque, demandant aux lauréats de se regrouper.

Georges Castelain, premier Président, définissait par ces mots l'éthique et les objectifs de l'association:
"Nous devons faire de notre association une grande famille et nous considérer entre nous comme des frères, issus du même père "le Travail" et de la même mère "la France". Comme de véritables frères, nous devons nous aider, nous protéger, nous soutenir dans toutes les circonstances de la vie."

La consécration que représente le diplôme d'Un des Meilleurs Ouvriers de France n'est pas une fin en soi. Son titulaire doit alors continuer son oeuvre en se perfectionnant encore, se montrer digne de son titre, éviter la routine, acquérir de nouvelles techniques.

Parfois un MOF devient enseignant, transmettant sa science et son savoir-faire à ceux qui, un jour peut-être, suivront sa trace. Il peut former de jeunes talents, aider ceux qu'il en sent capables, se perfectionner, rechercher des candidats pour les concours futurs, les encourager et les conseiller. Tel est son rôle dans la Société.

Le Cordon Bleu a actuellement plusieurs Chefs MOF, Chef Nicolas Bernardé (France), Chef Hervé Boutin (Australie), Chef Christian Faure (Canada), et Chef Bruno Lederf (Japon).

Photo (de gauche à droite) : Chef Lederf, Chef Bernardé et Chef Faure.

Meilleur Ouvrier de France
Retour Bookmark and Share
 
 
Chargement